Dynamiseur de projets internet
Contact: 0 6 2 2 7 8 8 0 8 6

Ce que Apple aurait pu faire de ses 100 milliards

Apple vient d’annoncer qu’il allait dépenser une partie de son trésor de guerre, une trésorerie de 100 milliards. La question était bien sûr de savoir ce qu’ils allaient en faire. Ils vont finalement reverser des dividendes (jamais fait depuis 1995) et racheter des actions aux actionnaires. Je vais traiter deux questions dans cet article : pourquoi ont-ils besoin de reverser des dividendes et qu’auraient-ils pu faire d’autre avec l’argent ?

Apple a-t-elle besoin de reverser des dividendes ?

Bien sûr que les actionnaires s’attendent à être rémunérés sur les résultats de l’entreprise, c’est d’ailleurs la principale motivation d’un actionnaire à investir dans une société. Mais est-ce nécessaire dans le cas d’Apple ?

Regardez le cours de l’action : en 2003, l’action valait 7$, aujourd’hui, elle est au dessus des 600$, près de 100 fois plus en seulement 9 ans.
En lissé sur 9 ans, ça fait 65% de plus-value par an.
Si la croissance du cours de l’action continue à ce rythme, 65% sur 600$, ça fait près de 400$ de gain sur l’action en 2012 sur un an.
Est-ce que les 2,65$ trimestriels par action ne sont pas ridicules ?

Est-ce que Tim Cook a peur pour son siège pour aussi facilement céder aux actionnaires ? Est-ce que sa décision est réellement dictée par la recherche de la pérennité et du renforcement de la position dominante d’Apple ? Rien n’est moins sûr.

Mais qu’est-ce que Apple aurait pu faire de son cash ?

Le journal du geek fait des propositions intéressantes.
Selon moi, il y a 2 axes fondamentaux que Apple doit développer :

  • L’éducation
  • Les objets connectés

Sur le premier point, Apple a fait à plusieurs reprises des annonces dans ce sens, mais pourquoi ne pas aller plus loin ?
En effet, imaginez une opération mondiale où Apple rachèterait massivement des iPads de première génération, en contre-partie d’un bon d’achat à valoir sur un appareil Apple. Ces iPads seraient donnés à des écoles, en priorité aux zones sensibles, dans le monde entier.
Ils donneraient un bon d’achat de 200$ pour un iPad 1, par ex. Ces 200$ de réduction correspondent à peu près à la marge que fait Apple sur le produit. Donc tout l’argent investi irait dans le retour, le reconditionnement et la communication autour de l’opération.
Derrière, le client qui revend son iPad dans ce programme de reprise, est informé à quelle école son ipad a été donné. On pourrait même envisager que les écoles destinataires seraient chargées d’envoyer un message de remerciement aux personnes qui ont renvoyé leur iPad à Apple.
Selon moi, ça pourrait concerner en 2/3 ans, un million d’iPads, soit 100 000 écoles concernées (10 iPads par école en moyenne)
Cela aurait pour effet :

  • d’accélérer encore la vente d’iPads de nouvelle génération
  • de donner une image bienveillante à Apple
  • de donner envie d’acheter un iPad à tout l’écosystème autour des destinataires des dons
  • d’enterriner la position d’Apple en tant que Référence incontestée y compris dans les milieux défavorisés
  • de faire reculer les parts de marché d’Android, en particulier dans les zones où le low-cost a particulièrement la cote
  • de booster des programmes comme OLPC, qui peinent aujourd’hui

Et les objets connectés ?

L’autre point, c’est les objets connectés hors informatique. On sait qu’Apple a réussi un développement extraordinaire en misant sur une intégration de bout en bout de la chaine numérique, à la fois le software et le hardware, en passant par l’ordinateur, le lecteur de musique, le téléphone, la tablette, et bientôt la TV (après le boitier Apple TV).

Sur ce terrain, Samsung est très en avance, et dispose d’une couverture bien plus large qu’Apple: Informatique, TV, Electroménager. Techcrunch pronostique que Samsung pourrait être le prochain Apple. Cela serait dommage de se laisser distancer sur ce terrain.
Une ou plusieurs acquisitions dans ce domaine seraient stratégiques.

Et puis, il y a aussi la sécurisation de la production (assemblage) et l’approvisionnement en composants, pour réduire la dépendance d’Apple vis à vis notamment de Samsung, notamment sur les écrans. Apple pourrait utiliser son cash pour acheter ses sous-traitants.

Articles du blog


Walking Desk
Acheter Walking Desk
Yoomov treadmill desk