Dynamiseur de projets internet
Contact: 0 6 2 2 7 8 8 0 8 6

Digilinx, un nouveau modèle d'intermédiation B2B en marketing digital

S’il y a une chose que Hervé Bloch sait faire mieux que tout autre, c’est mettre en relation ses contacts. Depuis quelques semaines, il a lancé sa propre société : Digilinx, dont l’activité se base sur une idée simple : Mettre en relation les annonceurs et les prestataires qu’il connait. Et cela fait beaucoup de monde.

Hervé Bloch est sans faille de ce coté. A chaque fois que je l’ai sollicité pour un contact, pour un service, il a toujours trouvé l’interlocuteur qu’il me fallait. Parfois, il en avait plusieurs ! Je ne connais personne d’aussi efficace sur ce point.
Il est de fait un hub de networking dans le domaine du marketing digital. Directeur commercial de Emailvision puis de Come And Stay, il baigne dans ce monde depuis très longtemps. Pour aider les dirigeants du monde internet, il a fondé l’an dernier l’Internet Managers Club, qui compte plus de 300 membres maintenant. Et uniquement des dirigeants de sociétés internet et des entrepreneurs. Avec un modèle plutôt efficace de cooptations multiples pour sélectionner les membres [1].
L’Internet Managers Club avait mis en place récemment un livre blanc sur le sujet « internet en 2012  » auquel j’avais participé et qui avait reçu un vaste écho sur le net.
Mais revenons à sa société Digilinx qui permet de mettre en relation des annonceurs et des prestataires mais sur un modèle particulièrement innovant.
En fait, Hervé s’appuie sur son vaste réseau pour identifier des problématiques des annonceurs qu’il connait. Cela peut être des marques ou des marchands. Il s’appuie sur la relation de confiance qu’il a construite pendant des années et sur la compréhension globale du business internet, pour identifier et segmenter les besoins de cet annonceur.
Ensuite, il pioche tout simplement dans son réseau de prestataires, pour sélectionner un ou plusieurs prestataires pour chacun des besoins identifiés.
Son approche est vertueuse et efficace, car il mutualise une grande partie du travail des annonceurs d’une part et des prestataires d’autre part.
Généralement, l’annonceur doit identifier puis qualifier les prestataires par rapport à leurs capacités propres, et par rapport à l’adéquation avec le besoin. Dans le même temps, un autre annonceur devra faire exactement le même travail. En doublon, donc.
Coté prestataires, chacun d’entre eux doit démarcher les mêmes annonceurs, passer les barrières à l’entrée et finalement passer derrière le prestataire habituel, mieux connu de l’entreprise mais souvent moins adapté au besoin.
Et finalement, ce travail à haute valeur ajoutée, en terme de qualité de service et de temps gagné, est gratuit. Digilinx ne se fait pas payer par l’annonceur, à qui un vrai service est rendu, mais par le prestataire.
Il faut noter que les honoraires de Digilinx ne sont pas ajoutés au montant de la prestation (qui serait sinon payée au final par l’annonceur), car ces honoraires viennent en fait en substitution des coûts de développement commercial du prestataire. Digilinx assure donc un rôle d’agent commercial multi-cartes de luxe.

Les avantages pour l’annonceur :

  • pas besoin de chercher des prestataires
  • pas besoin de qualifier les prestataires
  • pas de surcoût par rapport à une prestation en direct
  • pas d’honoraires à payer à Digilinx
  • beaucoup de temps gagné car Digilinx filtre et adapte les prestataires proposés au besoin
  • risque de litiges fortement réduits car les prestataires sont sélectionnés sur la base d’un historique long

Les avantages pour les prestataires :

  • accès à des annonceurs de premier plan
  • pas de temps perdu à répondre à des projets bidons (sans budget notamment)
  • honoraires uniquement à la performance et dans une mesure raisonnable (coût d’un commercial senior)

Cet échange tripartite efficace est rendu possible par sa connaissance étroite du secteur internet, du panel des acteurs, des problématiques courantes et moins courantes. J’ai déjà récemment confié à Hervé une mission pour le déploiement d’une de nos offres et je dois dire que le prestataire présenté est de tout premier plan.

Ah oui, j’allais oublier, j’aime beaucoup aussi son approche pour communiquer autour de son concept. Il a modélisé tout le web à travers les 7 pêchés capitaux du marketing digital. Amusant et pertinent. Allez l’écouter présenter sa société sur la Digilinx TV.

Ci-dessous en exemple la gourmandise et l’avarice (cliquez pour en savoir plus) :

Vous allez me dire que c’est trop beau pour être vrai, et bien non. Seulement, pour maintenir un haut niveau de service, Digilinx ne peut malheureusement pas encore s’intéresser qu’aux projets de taille respectable, car il ne peut évidemment pas travailler à la performance sur des petits projets. Pour ceux qui cherchent ce type de service d’intermédiation Annonceur / Prestataire sur des petits projets, il y a 2 initiatives notables :

  • Ecommerce United, un réseau social de commerçant pour retrouver les meilleurs outils et prestataire
  • Besmart[2], un guide détaillé des outils et services pour des TPE/PME

Notes:
[1] Personnellement, je préfère l’approche ouverte, comme pour nos soirées Web locales à Lyon, la prochaine aura lieu mercredi 13 octobre.
[2] J’accompagne Sam Gonzales, le fondateur de besmart.fr, dans le cadre de sa formation à l’EM-Lyon (où je fais du coaching d’étudiants dans le cadre du Mastère Entreprendre et de l’Incubateur). Mais je vous en reparle très bientôt car Sam prépare plein de choses intéressantes pour très bientôt.

Articles du blog


Walking Desk
Acheter Walking Desk
Yoomov treadmill desk