Dynamiseur de projets internet
Contact: 0 6 2 2 7 8 8 0 8 6

Mon talk à TEDxAlsace : Entraide et financement participatif

Le 2 octobre dernier, j’ai eu le privilège d’être convié comme speaker pour TEDxAlsace, la première conférence TEDx en province (après TEDxParis).
Organisée de main de maître par Salah-Eddine Benzakour et Martine Zussy, cette conférence était pour moi un enrichissement énorme. Tout d’abord, nous sommes arrivés la veille, et nous avons pu nous rencontrer entre speakers. Un certain nombre que je connaissais déjà, et d’autres que j’ai rencontrés à cette occasion.
Ensuite, une séance sportive collective le matin, des répétitions rapides et puis la conférence toute l’après-midi du samedi, à « La fonderie » à Mulhouse.

Ce qui m’a marqué, c’est qu’en dépit du fait que nous n’avons pas mutualisé nos talks, on avait tous une approche compatible, comparable, complémentaire et presque complice.
Il me semble qu’on a donné nos visions du futur, d’une voix commune, à multiples facettes.
Bravo aux organisateurs qui ont su créer un ensemble cohérent à partir d’un groupe de speakers à priori hétérogène.

Dans ma présentation, je m’attache à présenter comment on peut recevoir de l’aide, en l’illustrant par mon expérience de levée de fonds participative pour Regioneo.

Après avoir été informé de l’article du magasine Capital qui qualifie Regioneo de « Mauvais investissement », j’ai complètement revu mon talk en l’introduisant sur ces mots de Pierre Chappaz, sortis de leur contexte par le journaliste : « je voulais donner un coup de main à mon ancien directeur marketing ». D’ailleurs, Pierre a fortement critiqué l’article de Capital sur son blog. Marc Oiknine, un VC parisien, également actionnaire de Regioneo et membre du jury rassemblé par Capital, m’a appelé juste après la parution de l’article pour déplorer que le ton de l’article ne reflétait pas les échanges dont il avait été témoin à la rédaction de Capital. Ouriel Ohayon, lui aussi, fustigeait contre le traitement qui a été réservé à son entreprise Appsfire. Le moins que l’on puisse dire, c’est que cet article a créé la polémique 😉

Mais, en réalité, peu importe : ce qui compte dans tout ça, c’est d’apprécier comment on obtient la confiance et l’aide de personnalités comme Pierre Chappaz et Rafik Smati, les deux principaux business angels de Regioneo. Et puis, comment on capitalise sur cette confiance pour mobiliser de nombreux ambassadeurs investisseurs.

Voici la photo de l’équipage de Regioneo : 82 des 230 ambassadeurs-investisseurs

Consultez le site de Regioneo pour voir les fiches de chaque ambassadeur investisseur. Les autres ambassadeurs préfèrent ne pas apparaitre publiquement.

Ci-dessous la vidéo de mon talk à TEDxAlsace.

Articles du blog


Walking Desk
Acheter Walking Desk
Yoomov treadmill desk