Dynamiseur de projets internet
Contact: 0 6 2 2 7 8 8 0 8 6

Vos données vous appartiennent, revendiquez le !

Après avoir lu l’excellent article d’internetactu : La nouvelle sagesse du web ou “l’esclavage 2.0″ ?, je me suis reconnu dans un certain nombre des idées exposées.

Toutes les entreprises du Web 2.0 sont là pour faire du commerce, pour exploiter vos données personnelles afin de les faire fructifier, parfois même en vous faisant payer.

Ou même :

– Les utilisateurs fournissent les données (qui deviennent la propriété du prestataire de service);
– Les utilisateurs fournissent les métadonnées (qui deviennent la propriété du prestataire de service);
– Les utilisateurs créent la valeur ajoutée (qui devient la propriété du prestataire de service);
– Les utilisateurs paient le prestataire de service pour avoir le droit d’utiliser et de manipuler la valeur ajoutée qu’ils ont contribué à créer.

Finalement, avant de crier à la conspiration, il convient de noter que toutes les parties profitent de ce fonctionnement :

  • Les utilisateurs ressentent le besoin de s’exprimer et de participer
  • Les entreprises gagnent de l’argent par la fourniture de ce service
  • Il y a économie puisque ces services sont parfois des alternatives aux outils logiciels vendus et installés sur votre pc

Je vois aussi que :

  • les créateurs d’entreprises web2.0 sont aussi des utilisateurs, l’argent n’est pas la seule motivation à leur activité
  • les utilisateurs n’ont pas forcément aujourd’hui le souhait de monétiser leur action
  • ils ne sont pas tous conscients qu’ils le pourraient
  • ils ne sont pas prêts à payer pour obtenir le service
  • les revenus publicitaires de type « liens sponsorisés » ne sont pas très élevés (il faut une audience très large)

Malheureusement, il faut constater qu’il existe très peu d’alternatives payantes de services collaboratifs où la valeur ajoutée n’est pas dérobée au producteur de contenu. L’ère actuelle est au service gratuit financé par la publicité.

Il se peut que, dans les années à venir, le modèle payant sans publicité puisse prendre des parts de marché significatives. Un peu comme l’ont fait des chaînes de télévision payantes à l’ère des chaines en accès gratuit.
En effet, la gratuité et le libre accès ne permettent pas de moduler le prix consenti en fonction de la valeur du contenu:

  • Si Reuters mettait son contenu en accès libre financé par la pub, le revenu serait de loin inférieur à ce que sont prêts à payer les usagers.
  • Par contre, si l’audience était démultipliée (ce qui ne serait probablement pas possible aujourd’hui), cela pourrait être rentable

Finalement, tout nouveau système suscite la controverse et cela est sain. La loi informatique et libertés a su protéger tant bien que mal les interêts des utilisateurs. Il faut continuer dans cette voie car il se pose, dans cette profusion de contenus multimédias, la question de la garantie des droits d’auteur. Mais ce n’est pas parce qu’un système permet des utilisations détournées malsaines, qu’il faut l’interdire. Améliorons le plutôt pour limiter ces débordements.

Technorati Tags: , , ,

  • http://www.widiwici.com/ Benoit

    Je trouve ta note intéressante. Pour parler de notre cas, widiwici, nous nous engageons à ne pas vendre ni louer les infos personnelles des utilisateurs. Par contre, nous pouvons afficher des messages sur le site basés sur le comportement sportif de l’utilisateur.

    Oui, nous sommes des utilisateurs de services web2.0 et nous enforçons de ne pas faire ce qu’on n’aime pas que les autres nous fassent! Nous avons une vue à long terme, nous souhaitons construire une relation de confiance avec les utilisateurs.

    Sur l’accès payant, on ne le fera pas parce que forcément, il y aura moins d’utilisateurs si c’est payant et comme la valeur d’usage dépend du nombre de membres, non seulement, il faudrait payer mais ce serait moins intéressant! Par contre, on a prévu des services payants pour les utilisateurs intensifs.

    Il a aussi la vente par affiliation de produits et services qui permet d’avoir des revenus.

Articles du blog


Walking Desk
Acheter Walking Desk
Yoomov treadmill desk